Le tournoi imaginaire des deux poètes et aventuriers WALTHER VON DER VOGELWEIDE et OSWALD VON WOLKENSTEIN


Ensemble LA ZIRIOLA

Robert Weinkauf – chant

Peter Rabanser- chant, luth, oud, cornemuse, tambour de basque

Susanne Ansorg – rébec, vielle

Kay Krause – luth, oud


Walther von der Vogelweide (env. 1170 – env. 1228) et Oswald von Wolkenstein (env. 1377 – 1445), les icônes du Minnesang, cette poésie lyrique germanophone médiévale, seront de grands voyageurs leur vie durant, en mission diplomatique pour les empereurs et les rois à travers toute l’Europe, invités des cours princières et des auberges. Des Tyroliens ? D’Oswald, on sait avec certitude qu’il est né dans une vallée montagneuse du sud du Tyrol. Sept villes se disputèrent autrefois la faveur d’être celle où Homère était né - et dans pas moins de quatorze régions, on a voulu que se trouve le lieu de naissance de Walther; toutefois, quelques indices intéressants suggèrent également qu’il était originaire du Tyrol du Sud.

Ce qui relie Walther et Oswald à cent cinquante ans d’intervalle, c’est leur volonté commune et indomptable de vouloir rester fidèle à leur individualité, en marge des conventions de la société littéraire médiévale, qu’ils dominèrent souvent. Habiles jongleurs de mots, ces armes du poète, ils se déplacent toutefois sur la corde raide : ne sont-ils pas, tous deux, dépendants de la bienveillance de leurs protecteurs respectifs ? Celle-ci octroya à l’un un fief et un manteau de fourrure, à l’autre, plusieurs ordres et plusieurs mois de prison.


L’ensemble La Ziriola (rossignol en ladin, la langue rhéto-romane des Dolomites) se lance sur les traces de ces deux personnalités exceptionnelles, de leur musique et de leur poésie lyrique, des traces qui ne sont pas toujours aisées à suivre. Leurs --uvres, en grande partie autobiographiques, nous donnent un aperçu de la vie assez aventureuse qu’ils ont menée en tant que Minnesänger, compositeurs de « Spruch », voyageurs en mission diplomatique et admirateurs du beau sexe; elles laissent deviner à quel point ils devaient être tous deux universellement doués, entre croisade et éternelle adoration d’une bien-aimée à jamais inaccessible, entre politique et poésie, affaires et passion. C’est ainsi que leurs chansons se mêlent au cours du programme pour retracer leurs deux itinéraires, du haut Moyen Âge jusqu’à la fin de celui-ci, du Minnesang à Francesco Landini, au travers de la musique de toutes les régions qu’ils ont traversées : celle de l’Autriche, de la Hongrie, la Slovénie, de l’Italie, de l’Espagne ainsi que des estampies françaises et des danses italiennes. Notre ensemble se les approprie à la façon des musiciens du Moyen Âge : la musique n’est pas seulement dans les partitions, mais vit aussi en ceux qui se dissimulent derrière elle.


Robert Weinkauf

Études de piano, de cor naturel, de guitare et de chant jazz/comédie musicale à la Hochschule für Musik und Theater de Leipzig. Chanteur de l’ensemble de musique médiévale Ioculatores, nombreuses tournées et productions discographiques, radiophoniques et télévisées. En outre, programmes de ChanSong, guitariste, chanteur et auteur du groupe de beat leipzigois The Butlers, depuis 2000, projet THE BUT-Fake Sixties unplugged. À plein-temps, il représente des distributeurs de disques indépendants dans les nouveaux Länder et à Berlin; point d’orgue : classique/jazz.


Peter Rabanser

Études de guitare classique, plus tard des instruments des Balkans et du Proche-Orient. Co-fondateur en 1984 de l’ensemble Oni Wytars; depuis, études intensives des traditions musicales de l’Europe du Sud et de l’Est et de leurs répercussions dans la musique ancienne. Ateliers en Autriche, Allemagne et Italie. Tournées, productions discographiques et radiophoniques avec les ensembles allemands Oni Wytars et Katharco Consort, autrichiens Accentus et Unicorn, espagnol Llull ainsi qu’avec Glen Velez, Renaud Garcia-Fons et René Clemencic. Prix allemand des Musiques du Monde « Ruth-Newcomer » en 2004, avec le groupe Yalla Babo Express Orchestra.


Susanne Ansorg

a suivi des études de musicologie et de philologie allemande à Leipzig, ainsi que d’instruments à cordes médiévaux et de théorie musicale à la Schola Cantorum Basiliensis. Concerts en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, au Japon et en Australie avec différents ensembles de musique médiévale, entre autres Ioculatores, Belladonna, Sarband, Sequentia, Les Flamboyants, Gilles Binchois et The Harp Consort. Accompagnatrice perpétuelle de Jalda Rebling/Berlin et de Maria Jonas/Cologne. Professorat, direction de projets et ateliers de musique médiévale. Direction artistique et organisation du Festival de musique ancienne montalbâne.


Kay Krause

Graphiste et musicien. Déjà durant sa scolarité, actif dans la musique folk et du monde en tant que guitariste, bientôt en tant que joueur de luth et d’oud dans la musique ancienne. Se produit avec Ioculatores, dans différents concerts et projets discographiques, ainsi que dans des musiques de scènes dans des théâtres variés, avant tout dans la musique médiévale, mais également dans la musique expérimentale et de jazz.


Traduction: ©Laurence Wuillemin

La Ziriola – française

zurück zur PresseseitePresse.htmlPresse.htmlshapeimage_1_link_0